Aller au contenu


Photo

Présidentielle: Facebook est-il pro Nicolas Sarkozy?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Minotor

Minotor

    Notre Gardien

  • Manager
  • 34 195 messages
  • Sexe :Homme
  • Lieu :Cerbère...à la porte des enfers
  • Intérêts :Nature, photo, infos, rugby

  • Windows Seven
    Windows Seven

  • Catalogne
    Catalogne

Posté 15 février 2012 - 19:24

Dans une chronique publiée sur L'Express.fr, le journaliste Frédéric Martel affirme que l'entreprise de Mark Zuckerberg a travaillé main dans la main avec l’Élysée pour mettre en place la «Timeline» du président de la République, le favorisant par rapport aux autres candidats à la présidentielle.

Faux, répondent en chœur le palais présidentiel et le réseau social...

Facebook fait-il campagne pour Nicolas Sarkozy ?

Il y a quelques jours, la Timeline officielle de Nicolas Sarkozy, qui doit se déclarer candidat à l’élection présidentielle ce mercredi soir, a créé le buzz sur la Toile. Véritable biographie numérique à sa gloire, elle contient des centaines de photos, des vidéos d’archives de l’INA et moult informations sur les déplacements passés du président de la République.
Un travail de pro, considérable, réalisé par l’équipe Web de Nicolas Sarkozy… et soutenue par celles de Facebook ?
Dans une chronique publiée mardi soir sur le site Internet de L’Express, le journaliste Frédéric Martel affirme: «L'entreprise aurait mis à la disposition de l'Élysée ou de l'UMP des conseillers pour prendre en main les nouvelles fonctionnalités [de la Timeline] - aide dont aucun candidat à la présidentielle n'a pu bénéficier», et ce «depuis octobre 2011». Il poursuit: «L'équipe de Nicolas Princen [conseiller numérique à l'Elysée] aurait ainsi travaillé directement avec Facebook pendant plusieurs mois pour élaborer cette Timeline».

Si ces révélations s’avèrent justes, Nicolas Sarkozy aurait donc bénéficié d’un traitement de faveur de la part du réseau social pour sa campagne numérique, souligne Frédéric Martel. Il précise que Facebook aurait «proposé à Nicolas Sarkozy de créer une Timeline dès septembre 2011», mais aurait contacté François Hollande ainsi que les autres candidats à la présidentielle seulement trois mois plus tard pour leur proposer la même chose.
Leur page Facebook paraît aujourd’hui archaïque en comparaison à celle du président de la République.

L’entourage de François Hollande serait en colère, selon le journaliste: «Facebook ne nous a pas prévenus. Et ne nous a pas mis dans la boucle des nouvelles fonctionnalités expérimentées. Nicolas Sarkozy a été clairement privilégié».
Contacté par 20 Minutes, un autre proche du candidat socialiste est allé plus loin dans les accusations: «Ils nous ont bien donné quelques conseils mais Julien Codorniou [responsable des partenariats chez Facebook] a fabriqué la campagne Facebook de Sarkozy. Il y a maîtrise d’ouvrage, un plan pour faire gagner Sarkozy sur Internet».

«Facebook n’a jamais fait la démarche de proposer un coup de pouce», assure Michelle Gilbert, directrice de la communication de Facebook France, interrogée ce mercredi par 20 Minutes. «Chaque personnalité peut faire sa Timeline. Personne n’a besoin de l’intervention de Facebook pour le faire».
Bien entendu, le réseau social se réjouit que de nombreuses personnalités populaires se créent un profil sur le site, afin de promouvoir la Timeline auprès des internautes, mais «aucun service n’est donné», martèle Michelle Gilbert.
«On a des outils pour les personnages publics. On est en contact avec tout le monde, on leur donne des guides ou des conseils pour leur expliquer comment utiliser les outils mis en place sur la plateforme. Notre intérêt c’est d’avoir tous les politiques sur le réseau social, vous ne croyez pas».
Pour cette responsable de Facebook cette polémique est «une non-histoire».


De son côté, l’Elysée dément «tout traitement de faveur». «Nous n’avons reçu aucune aide technique de la part de Facebook», a affirmé le Palais présidentiel à 20 Minutes. «Il est faux de parler de petites mains. Lorsque Mark Zuckerberg a annoncé l’arrivée de la Timeline le 22 septembre, on a suivi cette actualité. On a fait ce qu’ont fait des millions de personnes pour l’avoir: on a créé un compte développeur pour y avoir accès avant.
Honnêtement, ce n’est pas très compliqué à mettre en place». L’Elysée confirme qu’il y a très souvent «des échanges avec Facebook». «On se parle, on dit qu’on aimerait faire ça, on leur demande ce qu’ils en pensent. Ce sont des discussions assez informelles», nous a-t-on précisé.

Toutefois, le Canard enchaîné fait remarquer que Julien Codorniou, directeur des partenariats chez Facebook France, est proche de Nicolas Princen. Chose que ce dernier, joint par téléphone, réfute…

«S’il y a eu une intervention directe de collaborateurs de Facebook sur leur temps de travail, il y aura lieu de vérifier si l’on entre dans le périmètre de l’abus de bien social. En l’absence de rémunération, c’est une contribution en nature, et donc un financement illégal de la campagne de Nicolas Sarkozy», a lâché à L’Express le député socialiste Christian Paul, spécialiste du numérique.

source 20mn

#2 ionee

ionee

    Grain de Sable

  • Modérateur
  • 7 305 messages
  • Sexe :Femme
  • Lieu :Euskal Herri
  • Intérêts :Les gens....

  • Windows Seven
    Windows Seven

  • Europe Unie
    Europe Unie

Posté 15 février 2012 - 20:28

pfffffffff ! encore des magouilles !

#3 pattoryep

pattoryep

    Sous les pavés, la plage...

  • Modérateur Général
  • 27 238 messages
  • Sexe :Homme
  • Lieu :Orly... 94
  • Intérêts :La vie, l'amour... l'ordi !

  • GNU Linux
    GNU Linux

  • Europe Unie
    Europe Unie

Posté 15 février 2012 - 21:38

Ou il y a de l'humain, y'a des magouilles & comme se sont les zommes qui règlent les machines... On est mal :)




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users